comédienne

comédienne

20 à 30 000 jours - Récit du Projet à la Création


" Il y a longtemps : j’ai rêvé d’un spectacle, j’ai eu l’envie, le coup de cœur pour le texte de  Laurent Javaloyes, j’ai commencé à collectionner des petites voitures rouges….

Il y a eu le challenge, le coup de sang, le j’irai-jusqu’au-bout-coûte-que-coûte.
Et puis il y a eu la raison, la curiosité.
J’ai eu envie de changer mes habitudes, de me lancer dans cette création, seule, corps et âme mais pas  envie d’aller droit dans le mur. J’ai réfléchi, j’ai posé mes conditions sur le papier.

Et puis j’ai pris le temps de rencontrer beaucoup de gens. Oui, j’ai pris le temps de ça. J’ai pris mon courage à deux mains et je suis allée frapper aux portes pour poser des  questions, on s’est questionné ensemble les uns les autres et les réponses sont arrivées, petit à petit. J’ai reçu des conseils et de véritables coups de pouce pour mener à bien ce que j’entreprenais, pour créer ce spectacle dans de bonnes conditions (une de mes premières conditions).

Christelle Hunot, curieuse et audacieuse, m’a  ouvert la porte de Lillico, m’a proposé son soutien, et son équipe expérimentée et investie. De là ont découlé de nombreuses propositions.
… On a commencé à entendre parler de 20 à 30 000 jours …

J’ai, alors,  pu commencer à mettre en œuvre concrètement. Lillico assurait la production, j’étais dégagée de tout cela pour me concentrer sur l’artistique. Les résidences se sont enchainées, les hauts les bas de la création. Je me suis heurtée à la difficulté de « décrocher des dates en amont », même si ma démarche était appréciée et le projet artistique bien reçu.
J’ai cru assez longtemps que je pourrais  assurer moi-même la diffusion, et petit à petit j’ai réalisé que pour donner sa chance jusqu’au bout à ce projet, il fallait que j’aille au bout de ma démarche et que je continue de m’entourer, pour lui promettre un réel avenir.  Trouver quelqu’un avec des outils, moins artisanaux que les miens. Dès la sortie de création il faudrait être pertinent, perspicace, clairvoyant, et rapide. J’ai pris conscience, que je ne pourrais pas être sur tous les fronts lors de ces premières représentations.
Florence Chérel (Mynd Productions) a suivi ce projet depuis le début, avec une attention manifeste, et en concertation avec Lillico, je lui ai donc proposée naturellement de rejoindre cette aventure, elle m’accompagne depuis sur ce point décisif : la diffusion.

Je réalise aujourd’hui que l’équipe artistique et technique, Lillico en tant que producteur et Mynd productions avec Florence Chérel à la diffusion, constituent une belle synergie, qui offre de belles perspectives pour cette création.
J’ai beaucoup de chance, je le réalise chaque fois que j’en parle,  chaque fois que je pense au début de cette histoire.

Aujourd’hui, à la veille de la sortie du spectacle 20 à 30 000 jours, je peux dire que ce n’était pas facile tous les jours mais j’ai appris. A faire des choix, à formuler quelles sont mes envies, mes principes, ma direction.
J’ai appris à me poser les bonnes questions, celles auxquelles je ne pense jamais, et à les poser aux bonnes personnes. J’ai appris à questionner un peu à côté.
J’ai appris à m’écouter moi.  A prendre le temps de faire les choses dans le bon ordre. J’ai appris à ne pas suivre de recette, mais à l’inventer sur mesure.
Je sens que ne suis pas toujours sûre de faire les bons choix, j’ai besoin d’être rassurée et les personnes qui m’ont entourée dans ce projet m’ont poussé à prendre de l’assurance.

J’ai appris à m’entourer de ceux avec qui j’ai envie d’être et à leur dire."

Fanny Bouffort
Octobre 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire